Déportation : témoigner pour ne pas oublier

Ce dimanche 28 avril 2013 est placé sous le signe du souvenir pour les déportés de la seconde guerre mondiale. En France, on estime que 150 000 personnes se sont retrouvées dans les camps d’extermination parce qu’ils étaient juifs ou résistants. 

Parmi ces milliers de déportés, il y a Marcel Suillerot, un ancien résistant, aujourd’hui âgé de 89 ans. En octobre 1941, il est dénoncé et arrêté avec ses camarades et torturé pour avoir distribué des tracts communistes anti-nazi et anti-Vichy.

Un an plus tard, parce qu’il tente de s’évader, le jeune homme est transféré dans des camps de détention puis déporté à Sachsenhausen, à une trentaine de kilomètres de Berlin. Il vit aujourd’hui à Marsannay-la-Côte, à côté de Dijon. Nicolas Burnens l’a rencontré.

France Inter, le Journal de 10H, 28 avril 2013

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Leave A Comment

Follow

Get every new post on this blog delivered to your Inbox.

Join other followers: